dimanche 25 mai 2008

des menaces ?

pour l'Âne Onyme qui n'aime pas mon pseudo...
Si vous allez faire un tour sur mon profil, vous apprendrez à écrire mon prénom correctement...

Vous lirez aussi que je ne suis pas éducatrice spécialisée... (qui, entre nous, prend un "e" au féminin, même écrit en majuscules!)

Si vous révisiez vos leçons, vous sauriez que "domicilié", (comme spécialisé) s'écrit avec un "e" quand on parle d'un sujet de genre féminin...

Vous m'accusez de me cacher derrière un pseudo ! Mais vous même,vous ne signez pas !!! Ni pseudo, ni nom !!!

Quelle honnêteté, quel courage de votre part !


Mon "petit blog de merde" (sic) vous dérange...
Soit, allez perdre votre temps ailleurs et pourquoi pas, essayez donc de créer le votre !
La liberté d'expression, ça vous dit quelque chose ?

Je vous cite, de cette façon, même si je ne vous publie pas, vous aurez quand même votre quart d'heure de gloire...

"NOUS SAVONS TOUS QUI VOUS ETES ET SI VOUS NE STOPPEZ PAS QUELQUES SOUCIS SONT A PREVOIR. "

Donc, si je vous lis bien, vous êtes plusieurs courageux... bien, bien...

Et si je comprends bien, je vais avoir de vos nouvelles bientôt...


Au plaisir, donc, de vous retrouver sous peu...

Tulipe ne vous en déplaise, j'en suis fort aise!

13 commentaires:

Tulipe a dit…

merci aux ânes Onymes de tous poils qui tendent si généreusement le bâton pour se faire battre...

Katchina a dit…

Que vois-je ? Que lis-je ? Que devines-je ?

Un Ane Onyme bien gras et bien dodu en guise de collation dominicale ?
Quel festin !

Des insultes et des menaces de surcroît ?
Quelle aubaine d'avoir un spécimen si représentatif de la voyoukhratie lokhale à khroquer tout khru.

Vous êtes bien choyée, chère Tulipe, en ce jour de Fête des Mères.

Tulipe a dit…

C'est bien mon avis aussi.
Cet Âne Onyme si révérencieux ne se doute pas du plaisir qu'il (elle?) m'offre en ce jour...
Mais peut-être n'a-t-il (elle?) plus de maman à fêter, ce qui pourrait expliquer l'aigreur ...

La cigale a dit…

Tiens donc, une âne Onyme menaçant!
Décidemment les habitudes perdurent...
On pouvait espérer qu'en 19 ans les méthodes évoluent mais non, ils sont lassant de "prévisibilité"
Remarquez grâce à eux, nos blogs ne sont pas prêts de mourir alors merci les anes Onymes

Hermes a dit…

Chère Tulipe,evidemment on a amené l'âne Onyme sur le chemin le plus facile,et le moins courageux,celui qui méne à votre caravanserail.Les autres sont secrets,inaccessibles ou intouchables.Et puis une fleur c'est fragile,on peut s'imaginer,à supposer que les ânes
ont ou aient,amis de la grammaticale Bonsoir!,une imagination.Songez tout simplement,au bonheur de faire braire tous ces animaux aux moindres frissonnement de vos pétales.
Dîtes vous bien que le vent de l'oubli ne les oubliera pas.

Hermès

Michèle a dit…

Ce soir, je vais m'adresser très brièvement à ce genre d'ânes, qu'il soit veule ou bâté, en leur offrant une note du regretté Raymond Devos, qui avait l'art de faire l'éloge des défauts...je cite :
"Il n'est pas méchant par plaisir, il l'est foncièrement...et comme il n'est pas moins bête que méchant, sa bêtise atteint par moments de telles cimes qu'elle en devient grandiose."

Tulipe a dit…

Bonsoir aux visiteurs du soir et merci pour ces jolis messages. Ils élèvent un peu le niveau...
Décidément non, Âne Onyme et ses acolytes n'ont ni imagination, ni courage...
Se trouver un pseudo, aurait pu être un début prometteur: "Khonkhombre Maskhé", "Ari Cover", "Betty Zeuh", "Riz Jaune", "G. Niar"...
Que sais-je encore!
Et puis, les fleurs ont des ressources insoupçonnées... Les malotrus ont beau vouloir les piétiner, elles ne baissent pas forcément la tête.
Merci Michèle de citer R.Devos, ce virtuose des mots. Je me demande seulement si Âne Onyme est à même d'en apprécier la finesse...

MACAO a dit…

Je me doute un peu de ce que tu as comme message alors évitons d'en faire trop de publicité cela risque de les instruire!bisous!

dj_canet a dit…

Oui, les anes onymes, j'avais essayé moi aussi de réagir, sur l'existence et la faculté de se cacher derrière un pseudo sans aucune photos...
Et les pires sont les entièrement anonymes....
J'en ai déjà dis assez, on m'a fortement critiqué, j'en dirai pas plus !
CoCordialement
Christophe DOMERGUE

Tulipe a dit…

Hier mon Âne Onyme (ou un copain à lui?) a récidivé... pas de menaces cette fois, juste un ramassis de propos méprisables.
Une innovation cependant, il a fait preuve de créativité puisqu'il s'est fendu d'un pseudo!
Pseudo à la hauteur de ses commentaires, ça va de soi...de fait la couleur est annoncée.
Alors pseudo, pas pseudo, photo, pas photo, anonymat ou identité vérifiable?
Je pense que ces énergumènes seraient incapables d'avancer en pleine lumière... mais du coup ils se révèlent sous un jour très éclairant et ont le traitement qu'ils méritent...on peut choisir de les épingler ou de les ignorer, ils finiront bien par se fatiguer.

Katchina a dit…

La pire des frustrations pour un Âne Onyme de cette espèce, est certainement d'être privé de l'extase que lui procurerait la contemplation de son œuvre. La poubelle est un lieu qui leur convient fort bien.

Michèle a dit…

Je ne connais pas la teneur des propos de ces individus de mauvais aloi, mais je leur dédierai volontiers une citation de Courteline :
"Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet".
Un quidam a récemment profité de ce "bijou" et cela nous a valu une plainte chez les hommes bleus...nous pourrions presque penser que Courteline fût pernicieux !!

MACAO a dit…

Courteline pour ces gens là!Tu plaisantes je suppose!!!