samedi 15 novembre 2008

Il connait le sujet ....

Ce n'est pas un scoop. J'ai un peu de retard dans mon planning, mais je m'étais promis de mettre en ligne cette vidéo et ces articles.
Alors, si ça vous dit, vous pouvez cliquer sur les différents liens.

Je vous propose de lire l’argumentaire officiel pour justifier la suppression des RASED, c'est ici
et bien sûr, une réponse reprenant point par point l'argumentaire en question , c'est ici.

ou encore, deux lettres que j'aime bien lire pour me remonter le moral : désobéissance et soutien


9 commentaires:

Tulipe a dit…

du nouveau depuis: il semblerait qu'une évaluation des Rased soit prévue pour l'année prochaine ...
Comme on aura 3000 maîtres spécialisés en moins, j'ai une petite idée du résultat.

Katchina a dit…

J'ai particulièrement apprécié le fond et la forme du pamphlet de Daniel Calin !

Michèle a dit…

Je visionne cette vidéo... j'en reste éberluée ! L'ignorance à l'état pur... de surcroît dans un domaine que Darcos est sensé connaître !

Tulipe a dit…

moi, je suis atterrée!
C'est de la désinformation et ça passe tout seul.

La cigale a dit…

Et non monsieur Darcos ne connait pas le sujet et nous on aimerait bien qu'il ne finisse pas:-)

walkingthedog a dit…

Tout ceci n'est que prétexte. Je suppose que Monsieur Darcos n'est pas plus ignorant sur ce sujet qu'un autre. Le seul problème à l'ordre du jour est d'origine comptable, celui de la réduction des couts fixes et l'éducation nationale en est un...

Tulipe a dit…

Je suis bien d'accord, le problème est d'ordre économique avant tout.
Alors pourquoi X. Darcos ne le dit-il pas carrément?
Ignorant ou pas, ses dires sont diffusés auprès d'un grand nombre de gens qui eux ne savent pas. Du coup ça devient de la désinformation, de la manipulation.

Ne m'en voulez-pas, je suis en colère de voir le sabotage actuel et ce qui s'annonce encore.

walkingthedog a dit…

En politique, faute avouée n'est nécessairement pas pardonnée..seul compte ..le siège au ministère, la réélection, l'équilibre du budget,etc..; les "gens" comprendraient mal que l'on injecte des milliards pour sauver des banques et que l'on ne sauve pas l'éducation.
Logique dans le fond, moins "on sait", moins "on dit", tout abruti par des rêves..(star'ac,etc..) que l'on est ! Que faire ? Démocratiquement, si une alternative pragmatique et non-utopique n'est pas présentée par la gauche, ce qui ne semble pas être le cas, cela va encore durer longtemps!

La cigale a dit…

Je ne suis pas convaincue que X. Darcos connaisse vraiment la réalité du terrain, mais je vous rejoins lorsque vous dites que tout est question d'argent et de pouvoir.
Les Français sont très attachés à leur service public donc un gouvernement en place ne va pas dire clairement "on privatise", il va peu à peu saborder le service public pour créer un mécontentement auprès de la population et ensuite on entendra en boucle un discours sur la nécessité d'une concurrence pour améliorer la qualité des services... France télécom et EDF en ont déjà fait les frais, la Poste est en ligne de mire et l'éducation Nationale devrait suivre logiquement si Sarkozy a droit à un deuxième mandat...
Ce dont j'ai bien peur vu les gesticulations stériles du PS en ce moment!