samedi 16 août 2008

"Il n'en reste pas moins qu'aujourd'hui...


Découvrez Pincemin!


Je vous engage à prêter l’oreille aux paroles de la petite chanson qui vous accompagne le temps de cette lecture.

"Il n'en reste pas moins qu'aujourd'hui, je suis le Maire de tous les Canétois, et à ce titre, et faisant fi des remous occasionnés par la campagne électorale, j'entends me préoccuper du bien être et de la qualité de vie de tous mes administrés, quels qu'ils soient, et quoi qu'ils pensent."

Claude Revel

édito du Petit Canétois, paru au lendemain des élections municipales;
(y aurait-il quelqu'un parmi les lecteurs pour me donner la date exacte?)


Je rentre de vacances, un peu de tri dans divers papiers et je tombe sur ce fameux texte!

et donc, aujourd'hui, où en est-on?

le village de Macao n'existe plus ...

.... à cause d’une photo champêtre !

C’est vrai qu’à l’arrière plan, une petite tache incongrue qui, en zoomant, se révélait être une minuscule silhouette sur un cheval, (de dos)…

Le maire a cru qu’on en voulait à sa vie privée ! Moi, il m’aura fallu cette histoire pour apprendre que la silhouette en question était bien la sienne.

et le maire s'est encore permis le harcèlement et Macao, cette fois, en a eu assez.

Mais ça ne suffit pas pour le cavalier énervé, il enchaîne avec sa fine équipe qui vote ...


les pleins pouvoirs au maire pour ester en justice contre blogs et sites qui ont le mauvais goût de de lui déplaire ... avec l'argent du contribuable bien sûr.

et tout récemment,
un fait divers qui aurait pu tourner au drame et une indifférence totale de l'élu ... (cf Cigale)


Aurait-on un maire qui nous joue les "peoples" de bas étage ? Ceux qui brassent beaucoup d’air, ne font parler d'eux qu'à force de scandales, de procès à tire larigot, ceux qui font preuve d’une absence totale de dignité et de sens des responsabilités?

Aurait-on autour de lui une équipe de « Ponce Pilate » ?

Mais alors cette promesse de foi post-électorale ? vaste fumisterie ?


17 commentaires:

Katchina a dit…

C'est toute la carrière de ce Khalife qui est une vaste fumisterie. Il n'a jamais manifesté concrètement le moindre intérêt pour le bien être et la qualité de vie de ses administrés, ni le moindre respect pour leurs opinions.

N'ayant aucune vertu personnelle à faire valoir dans l'exercice de ses mandats, sa survie ne repose que sur des artifices, tels que le clientélisme, l'imposture et les simagrées. Ses simulacres d'alliances et d'amitiés ne sont que d'éphémères complicités de circonstance, entièrement vouées à l'affairisme et à la recherche dérisoire d'un pouvoir utopique.

Quand cet échafaudage hypocrite s'écroule sous la pression de la réalité, il se réfugie dans les fantasmes de ses jérémiades à l'attentat contre sa vie privée, laquelle n'intéresse plus qu'un quarteron de pleureuses historiques, émoustillées par l'illusion d'être initiées à des secrets croustillants.

Après ces bouffonneries de mirliton, nous voici maintenant dans la pitrerie des gesticulations judiciaires. C'est lamentable, grotesque et pitoyable de dérision.

Candide a dit…

Votre art de la synthèse est stupéfiant, chère Katchina. Résumer ainsi 20 années d'existence, en 6 phrases et 4 paragraphes, c'est magistral.

Tulipe a dit…

Pitoyable, effectivement!
Et quand on sait que ce dont on parle n'est qu'une partie immergée de l'iceberg ... ça devient dramatique, non ?
20 ans de ce régime là ... c'est carrément effrayant!
Il faudra bien que les Canétois les plus naïfs finissent par ouvrir les yeux et cessent de se laisser manipuler à coups d'embobinages divers ...

Katchina a dit…

Vos compliments, cher Candide, pour flatteurs qu'ils fussent, n'en sont pas moins excessifs. Ce n'est pas un exploit de résumer, en peu de mots, 20 années d'inexistence.

Pas content a dit…

Etait-il facile de résumer, en peu de mots, 20 années d'inexistence !
C'est dans cette "facilité" que se niche tout le problème, hélas, trois fois hélas et nous ne sommes pas au bout de nos peines !!! je le crains mais, que faire ?
Subir, non, non et non : au risque de finir devant les tribunaux, nous allons réagir.Mais comment ?

La cigale a dit…

Aux qualificatifs d'affairiste, d'hypocrite, d'incompétents... utilisés par Katchina, j'ajouterais juste LACHE:
S'enfermer à double tour quand ses administrés se font tirer dessus prouve une fois de plus que seule sa petite personne ne l'interresse!

Je pense toutefois, que cette fois ci il a bien compris qu'il valait mieux qu'il évite d'utiliser ses sempiternelles jérémiades sur l'air de "on m'en veut" parce que le retour de boomerang pourrait être mauvais...

Il faudra bien qu'il s'explique à un moment ou un autre, on ne peut pas se cacher pendant 6 ans!

Shéhérazade a dit…

Comment réagir, Pas Content ? Simplement en s'unissant, en ralliant à nous toutes les personnes désintéressées et désireuses de démasquer cet usurpateur, menteur et pleutre de surcroît.

Katchina a dit…

Ne vous mettez point martel en tête, citoyen Pas Content, avec ces histoires de tribunaux. Le Khalife et ses sbires ont tout intérêt à se tenir à bonne distance de nos institutions judiciaires.

Candide a dit…

En complément à la réponse de Shéhérazade, il y a un moyen très simple de manifester son intérêt pour une meilleure gestion de notre commune : venir assister aux réunions publiques du Conseil Municipal.

Cela incitera peut-être quelques élus à sortir de leur apathie, pour rappeler à l'ordre un maire qui a pris la détestable habitude de jouer au potentat d'une république bananière.

Mc2 a dit…

Chère Tulipe,permettez moi de me reposer un peu sous l'ombre bienfaisante de votre jardin.J'en ai besoin et je sais que la qualité de votre accueil comme de votre écoute est l'une de vos vertus premières.
Aussi permettez moi de solliciter votre point de vue et de me donner conseils car un mauvais rêve m'assaille et trouble mon sommeil depuis quelques lunes.
Ce rêve où cauchemar est toujours le même:
Alors que je passe tranquillement du vernis à un ongulé,un bruit sourd puis un nuage de sable m'entoure brutalement,dans un vacarme effroyable.Des animaux improbables et bizarres se déplacent à grande vitesse.J'ai souvenance confuse qu'un sage très chenu m'avait rapporté jadis l'existence de ces animaux,des marsupiaux,rencontrés dans ses voyages plus que lointains.Les hommes de ces contrées qui le vénéraient l'appelaient le Khan Gourou.
Le plus étonnant est que je crois voir à chaque fois au milieu de ce troupeau fuyant le Khalife.
Me référant à mes valeurs cartésiennes, au prime abord je ne suis pas particulièrement surpris.Le Khalife a un cul énorme,une petite tête et s'en met plein la poche,en sautant partout et tout le temps.
Là où je suis positivement ébahi,chére Tulipe,c'est lors du constat de la taille démesurée de son appendice caudale,dont il semble se servir pour se déplacer à toute vitesse à l'instar des ses nouveaux amis marsupiaux.Excusez ce discours certes éprouvant pour vos chastes oreilles,mais imaginez le trouble infligé à mon égo.

Mc2

Tulipe a dit…

Cher Mc2, soyez le bienvenu dans mon jardin.
Je mets à votre disposition un hamac qui se balance doucement sous des guirlandes de jasmin et de volubilis.
Vous pourrez sans crainte vous laisser aller à une sieste réparatrice. Ce rêve récurrent ne doit pas vous perturber.
Votre description du Khalife est excellente, c'est assez normal de le retrouver au milieu de marsupiaux.
Ne vous laissez pas troubler, souvenez-vous que cet appendice là, n'est en dehors du rêve que "purement décoratif" ...
Je ne vous apprendrai pas que ces mâles si fiers de leur appendice caudal négligent souvent la matière grise qui pourrait les rendre intéressants.
Certains ont l'appendice plus discret, d'autres en semblent totalement dépourvues mais sont bien supérieurs en jugeote et en capacité sexuelle...

Bérénice a dit…

Vaste sujet que l'appendice !
Mon penchant pour les étoiles m'incite à vous conter que dans l'idéogramme de la Vierge, l'appendice représente un épi de blé, image de la pureté et de la productivité.
Mais qui dit appendice, dit contorsion. Cette contorsion n'est productive que lorsqu'elle est effectuée dans le bon sens.
Dans le cas contraire, elle rentre dans le cadre d'une des disciplines du cirque. Et il semblerait que cet espace soit régulièrement fréquenté par votre khalife.
Très joli jardin Tulipe et au plaisir de vous revoir dans mon antre.

Tulipe a dit…

Merci Bérénice pour la visite et le commentaire judicieux.
Pourtant je ne suis pas sûre que le Khalife puisse jamais faire partie d'un cirque digne de ce nom. A défaut de bon sens, il faut bien d'autres qualités pour y prétendre, sens artistique, sens de l'humour, souplesse, courage ...
Dans le rêve de Mc2, l'appendice en question ne sert qu'à sauter sans cesse en tous sens et à fuir au milieu du troupeau. Et le portrait qu'il trace est fort bien vu, ne trouvez vous pas?

Bérénice a dit…

Tout à fait, Tulipe, la description de Mc2 est d'une objectivité à toute épreuve.
Quant à l'allusion au "cirque" de mon précédent commentaire, il est évident qu'elle n'était que purement péjorative.

Michèle a dit…

Cher Mc2, j'ai adoré votre poétique mais non moins réaliste allégorie.

Katchina a dit…

Avec ces marsupiaux qui batifolent en compagnie de diverses espèces d'ongulés, escortés d'un vol de bécasses échappées de leur basse-cour, le tout sous les yeux fascinés d'un élevage de mulots, ce khalifat commence à présenter des allures d'Arche de Noé. Un nouveau Déluge est-il à prévoir ?

Bérénice a dit…

J'ai recherché, Tulipe, une phrase (d'un auteur cité dans mon espace) que vous apprécierez certainement et que vous saurez exploiter sans aucun doute :
"s'attribuer un lustre auquel on n'a pas droit, c'est usurper les titres d'autrui, et risquer de se faire prendre tôt ou tard en flagrant délit de pillage dans le trésor public de la renommée."