mercredi 17 décembre 2008

inculturée...

Je connaissais les chaînes par mail (que j'adresse directement à ma corbeille), je découvre les chaînes de blog! Je ne sais pas si j'en serai davantage "fan"...

C'est walkingthedog qui, après avoir été "tagué"
(c'est bien le terme?) par un éminent blogueur, (lequel, lui même... etc), me tague, à son tour entraînant dans la chaîne Bérénice, Trublyonne, Menfin, qui en entraîneront d'autres encore...

Avec un certain retard sur l'échéance prévue, à mon tour d'étaler publiquement sur ma tartine du jour mon inculture dans les domaines sélectionnés.


Cinéma

Citadine et jeune, j'y suis allée régulièrement. J'ai toujours aimé qu'on me raconte des histoires...
Au vert depuis quelques années, c'est devenu exceptionnel!
De toute façon, j'aime mieux les petits cinémas avec presque personne dans la salle...

Je pourrais vous dire les ricanements de derrière, les commentaires de devant quand je nage en pleine émotion, la lumière qui se rallume trop vite, les spectateurs qui se dressent devant l'écran à peine le générique de fin entamé... mais ce n'est pas le sujet!

Mon ignorance en la matière: immense!
Tellement de films que je n'ai pas vus... qu'ils soient étrangers ou français!

Un gros battage médiatique promotionnel me coupera toute envie. Tels ou tels réalisateurs, acteurs pourront provoquer le désir... selon l'histoire proposée.
Ni science-fiction, ni horreur,
ni comédie, ni poursuite infernale, ni bolliwood... et comble de l'inculture, sûrement, (j'entends les cris d'indignation) pas de film en V.O.!!! Je maîtrise trop peu les langues étrangères pour pouvoir apprécier les dialogues "in live". Le sous titrage me gêne. Il mange l'image et ne traduit qu'une infime partie...

Mon tout premier film, dans un cinéma de Mulhouse: le livre de la jungle, j'avais 5 ans, je crois. Souvenir merveilleux! J'en ai gardé une tendresse particulière pour les Disney. C'est très décrié, je sais, mais je les ai presque tous offerts en K7 vidéo à mes enfants.
Un peu plus tard, petite école primaire à Altkirch, on avait ciné-club le mardi après-midi, (sur le temps scolaire, dites donc!)
Un film m'est resté en mémoire: Un drôle de paroissien avec Bourvil. J'ai toujours aimé Bourvil, (mais pas De Funes).


Quelques années après, adolescente à Périgueux ( X.Darcos n'était pas encore à la mairie à cette époque), entraînée par des copines: Les dents de la mer (bof), A nous les petites Anglaises (re bof) , Diabolo Menthe (ah, celui-là, j'avais aimé!)

Fin d'adolescence et début de vie d'adulte à Metz, j'ai beaucoup plus fréquenté les salles obscures...
Pour mes 18 ans, en attendant les résultats du bac, avec maman : Autant en emporte le vent! J’ai adoré ! et puis, pas mal d'autres avec les copains...
Mon exil à la campagne, la naissance de mes enfants, mon séjour en Tunisie, m’ont fait prendre le chemin du vidéo club.


Géographie

En lisant le paragraphe précédent, vous aurez noté que j’avais un peu bougé géographiquement parlant. Et encore, je ne vous ai donné qu’un tout petit aperçu du parcours !
Si je connais pas mal de coins en France, j’ai toujours du mal avec les départements et les numéros associés.
Depuis l’explosion du bloc de l’est, je suis perdue dans cette partie du monde.
Ne me demandez pas les drapeaux, les capitales, les superficies…
J’aime feuilleter un livre de géographie pour imaginer un futur voyage.

Livres

Pas une journée sans lire, ne serait-ce qu’un paragraphe… Il me faut un livre à portée de main en permanence.
Evasion assurée.
Des polars, des sagas, des récits, des romans, des fresques historiques. Je lis et même, je relis.
Et pourtant, j’oublie…
les titres, les auteurs. Incapable de donner, sans google, une citation correcte…
Ça m’est égal. Je lis. Mais si je commence ici à vous parler des livres que j’aime, je n’aurai pas assez du reste de la nuit…

Mathématiques

Rien que de penser à ce que je pourrais en dire, ça me fatigue.
Je ne suis pas très cartésienne. Mes raisonnements sont, parait-il, souvent tortueux. Je n’ai rien d’une scientifique.
Mon dégoût des maths, je le dois à mon prof de terminale. En littéraire, j’avais pourtant choisi l’option math, parce que j’aimais bien la discipline. Mais lui, le prof, n’aimait pas les littéraires et devait vivre comme une punition de nous avoir comme élèves. Il nous a écrasés de son mépris à coup d’humiliations verbales toute l’année. Enfin... jusqu’à ce que je déserte ses cours!

Cuisine


Non seulement, j’aime le boire et le manger, mais j’aime aussi cuisiner ! Plats de terroirs, plats exotiques… en général la table est réputée bonne.
Plutôt carnassière, je ne connais pas grand-chose en poissons. J’ai beau être bretonne, coquillages et crustacés, ce n’est pas ma tasse de thé.
Du foie gras mais pas de caviar, sans façon.
Pas d’apéritif pour moi, ou alors un verre de rouge.


Bon, j’ai fait le tour, je crois.
Je dois maintenant relayer cette chaîne. J’ai tellement tardé à rendre ma copie que je me demande qui n’est pas encore rentré dans la folle farandole…

Peut-être Macao ? DJ Canet ? Hadès ?
Messieurs, prendrez-vous le relais de "la chaîne de l'inculture" ?
Franchement, j'en doute...


4 commentaires:

Bérénice a dit…

Tiens moi aussi j'avais pris option maths au bac. Plus que moyenne toute l'année, au bac j'ai du avoir la révélation.
Juste pour rire :
lorsque j'ai commencé à lire la partie cinéma et que j'ai vu combien longue elle était, je me suis dit "Eh bien dis donc, si elle fait la même chose pour les autres parties, nous allons avoir l'air ridicule..."
Sympa ton devoir, Tulipe !

Tulipe a dit…

Ben, en fait, je n'avais pas de math au bac. J'avais pris l'option juste pour le plaisir... enfin je croyais! C'était sans compter sur ce super prof!
...
Juste pour dire: j'avais fait bien plus long! J'ai coupé au montage!
Et j'ai tenté le plus bref possible pour la suite... par crainte de n'avoir aucun lecteur qui aille au bout.
Merci de laisser une trace de ton passage.

walkingthedog a dit…

Oui, Tulipe, très sympa ton devoir ! Tu ne l'as pas bâclé.

Tulipe a dit…

sympa de remarquer mon application à la tâche, walk!