mercredi 28 janvier 2009

échantillons de vidéos...

C'est pas tout neuf, mais toujours d'actualité.... allez chez eux, l'image est meilleure...




pour rappel...









ça colle pas mal, non?

Je conseille aussi un petit film diffusé chez Trublyonne... instructif.

11 commentaires:

dmaux* a dit…

Bonsoir :) merci pour votre passage "chez moi" et surtout pour les piqûres de rappel que nous trouvons sur votre blog :) Je ne pourrais physiquement être de la manif demain et je le regrette, l'ayant attendue depuis longtemps !!! Je viendrai aux nouvelles demain soir, je nous espère nombreux à dire notre colère contre la politique de ce "cher" sarko...

Bérénice a dit…

Tulipe, demain est mon jour de repos... dommage !

Tulipe a dit…

dmaux, Bérénice,
je crois bien qu'on sera nombreux sinon c'est à n'y rien comprendre.
je sais aussi que parmi ceux qui n'y seront pas, il y a des cas de foerce majeure, mais de se savoir soutenu, ça fait du bien.

je lis assez souvent des commentaires négatifs (pour ne pas dire orduriers) quelquefois. Jamais ici, ouf, les "trolls" ne connaissent pas encore mon adresse.
alors merci à vous

Anonyme a dit…

solidaire de vos mots.
(ne finissent jamais mal...je voulais exprimer qu'un amour d'enfance ne brisera jamais une famille...Voila.)
R.D

Tulipe a dit…

R.D
c'est vrai...

philippe a dit…

coucou, bon j'apporte des sandwichs, je sas je suis en retard lol

walkingthedog a dit…

Vous avez bien des soucis avec celui-là !

Gipé a dit…

La forte personnalité de « Mon Général » avant la réforme institutionnelle de 1962 assirent la prééminence du chef de l’état qui ampute de sa première partie la règle constitutionnelle selon laquelle « le gouvernement détermine et conduit la politique de la nation » excepté bien sûr en période de cohabitation.

La pratique sarkozienne du pouvoir retire au gouvernement la conduite de la politique, les ministres, y compris le premier d’entre eux, voyant leurs fonctions ramenées à l’inauguration des chrysanthèmes.

Le mouvement social d’hier, plus loin que ses initiateurs, réunissait les participants dans une condamnation du Président de la république lui-même.

Il faut rendre grâce à cet homme courageux qui résolument préserve chacun des ministres de l’ire populaire.

Ce n'est pas une plaisanterie; les lettres tordues donnent "mytingra".

Gipé a dit…

Pardonnez ma précipitation autant que mon inattention car j'eus dû écrire "La forte personnalité de « Mon Général » puis la réforme institutionnelle de 1962 ...

Tulipe a dit…

philippe,
trop de monde, t'ai sûrement raté dans la foule...

Walkingthedog,
m'empêche carrément de dormir...

GP,
si le mouvement d'hier pouvait l'avoir quelque peu ébranlé dans son arrogance...
le mystère des lettres joueuses...
excusé, bien sûr...

Tulipe a dit…

pardon, Gipé pas GP...